Des mots à voix haute pour dire les maux

Avec les élèves de Première bac professionnel Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) du lycée agricole Les Alpilles, de Saint Rémy de Provence

Ce projet consiste à proposer une forme originale associant prise de parole et découverte patrimoniale en partenariat avec le site archéologique de Glanum.

Objectifs

L’idée de ce projet est de permettre aux jeunes de s’approprier la parole, de se faire entendre de façon audible, grâce au pouvoir des mots, mais aussi de prendre conscience de la richesse patrimoniale qui les entoure et à laquelle ils peuvent prétendre, comme tout citoyen.

 

Il est aussi question de montrer les liens entre les élèves au travers de leurs capacités de créativité. Bienveillance, respect de l’autre et écoute sont les maîtres mots de ce projet.

Allier connaissance patrimoniale et éloquence

Pour la petite histoire, Mme Emmanuelle Chalier, chargée des actions éducatives des CMN est entrée en contact avec Nora Ouabdelkader enseignante en ESC en proposant ce projet alliant « La puissance de la parole et la puissance de la pierre ».

 

Le projet s’est construit sur un temps court de neuf séances, qui se sont  déroulées alternativement sur le Site Archéologique Glanum et au lycée des Alpilles (de septembre au 1er décembre 2021).

Le contenu de ces séances animées par deux intervenants professionnels, Ben amir Saadi pour les compétences en « Eloquence »  et Marie Parussolo pour les apports de connaissances du Site Archéologique Glanum.

 

Ils ont ainsi formé une équipe avec l’enseignante d’éducation socioculturelle, Nora Ouabdelkader.

Les enjeux éducatifs et pédagogiques du projet

Ces enjeux s’incarnent dans les différentes dimensions de l’action.

Un enjeu éducatif fort tient à l’altérité, à la découverte de l’autre, à travers l’oralité.

En effet, les jeunes du lycée des Alpilles ont rencontré et se sont confrontés par la parole, à des camarades de divers établissements scolaires.

 

Cette expérience d’expression en public a permis également de conforter la confiance en soi des jeunes, et ceci de manière sécurisée grâce à l’accompagnement des intervenants et de leur enseignante. Le climat était empreint de bienveillance, respect, écoute de l’autre.

 

Côté pédagogique, l’enjeu était d’arriver à valoriser le riche patrimoine du site archéologique de Glanum, en travaillant un propos étayé en connaissances, en vocabulaire spécifique, à travers une parole argumentée et éloquente.

 

L’objectif était de former les  jeunes à la prise de parole sur la base de la pédagogie de l’art oratoire, dans ces lieux chargés d’histoire et de mémoire.

Le jour J..

Le 1er décembre 2021 à 14H, les jeunes de quatre établissements, et leurs encadrants, étaient réunis à l’Abbaye Montmajour en Arles. Le concours « Eloquentia » pouvait commencer.

 

Les élèves de Première SAPAT sont toutes reparties avec le diplôme du Concours Eloquentia et ont obtenu le prix «  Les mots pour dire les mots ».

Ce fut une aventure humaine inoubliable, très forte en émotion, le cadre patrimonial ajoutant de la solennité,  tant pour les jeunes que pour les adultes accompagnants.


En savoir +

 

Partenaires et soutiens financiers

CMN – Actions éducatives du Site Archéologique Glanum

 

+ d’infos

Nora Ouabdelkader, enseignante d’Education Socioculturelle Lycée des Alpilles/ Saint Rémy de Provence,  et coordonnatrice du projet, nora.ouabdelkader@educagri.fr