L’aventure F.A.M

Avec les jeunes d’ELYCS (ALESA), l’association des Étudiants et LYcéens du lycée agricole de Château-Salins – EPL Val de Seille en Moselle (57).

Pour la première année, le lycée a participé au projet « Les Fabriques à Musique » (FAM) proposé par la Sacem. Ce dispositif est national et permet  à un public scolaire de s’engager dans une création musicale.

L’idée générale

Une structure culturelle organise sur son territoire la rencontre entre un auteur-compositeur professionnel ou une autrice-compositrice professionnelle, et des élèves. Chaque projet s’inscrit dans un des répertoires musicaux proposés : Chanson, Electro, Jazz et Musiques Improvisées, Musique Contemporaine, Musique à l’image.

 

Des ateliers permettent au public scolaire de vivre une expérience de création unique en découvrant les processus d’écriture et de composition d’une œuvre musicale. A l’issue du projet, les élèves et l’artiste restituent leur œuvre dans des conditions professionnelles et une vidéo est réalisée pour valoriser la création.

La naissance du projet au lycée de Château-Salins

L’association du lycée avait un Club Rock dynamique et prospère depuis plusieurs années. Il était animé en partie par un Assistant d’Éducation du lycée. Cependant les jeunes qui fréquentaient ce club allaient partir très bientôt, puisqu’ils/elles seraient en Terminale en septembre 2021.

 

Durant l’année scolaire 2020-2021, un concert proposé en soirée par l’association des jeunes, avait permis de découvrir le groupe Gueule de Louve de la compagnie S.A.Y.N (Suzanne Aux Yeux Noirs).

 

De cette rencontre, et des échanges en bord de scène ou en classe qui ont suivi, une envie de se retrouver est née.  Le groupe avait séduit les jeunes et l’idée s’est rapidement imposée d’une collaboration à la rentrée prochaine…en septembre 2021.

La présentation du dispositif lors d’un séminaire des trois réseaux d’action culturelle de GRAND EST

Fédérée en trois réseaux,  « A3 » pour les départements d’Alsace, « Champ’Art » pour la Champagne et les Ardennes et « Chantier » pour la  Lorraine, l’action culturelle du Grand Est s’incarne dans de nombreux projets dont il est question lors de différents temps de rencontres collectifs.  C’est lors d’un de ces séminaires réunissant les enseignants d’Education Socioculturelle  que le dispositif Les Fabriques à Musique (FAM) a été présenté.

 

S’emparant de cette opportunité, les jeunes ont chargé les auteurs et compositeurs de Gueule de Louve de répondre à cet appel à projet et de trouver dans les délais impartis, (très courts), la structure culturelle qui voudrait bien accueillir le projet déjà élaboré.

Une scène nationale

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand Est et le Ministère de la Culture – Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand Est.  Il est labellisé scène de musiques actuelles (SMAC) et était prêt à accueillir nos jeunes pour une restitution. L’aventure FAM pouvait débuter.

Les FAM au lycée

Huit séances ont ponctué l’année : une séance de présentation, six séances de travail et une journée entière de restitution.

 

Lors de la séance de présentation, une vingtaine de jeunes a souhaité participer. Ils ne se connaissaient pas tous. Quelques-uns étaient musiciens, d’autres justes mélomanes ou avaient pratiqué le chant mais, la grande majorité était novice et plutôt timide.

 

Durant au moins deux séances, l’effectif était fluctuant. Les jeunes participaient par curiosité, pour s’occuper… certains venaient, repartaient ou s’absentaient. Finalement, le groupe s’est stabilisé autour de 12 jeunes et le travail de création a pu débuter.

Le travail de création

Laurence et Marc, les membres de Gueule de Louve, ont d’abord échangé avec les jeunes puis les ont amenés à expérimenter la rythmique corporelle, les percussions et pour certains la guitare.

 

Ils ont également travaillé le chant, les voix, le corps sous forme de jeux. Enfin, partant de reproductions d’œuvres liées à la thématique que les jeunes avaient choisies, ils ont fait écrire aux jeunes des Haïkus.

 

L’écriture spontanée a été privilégiée. Ces poèmes brefs ont été compilés pour former les paroles des chansons du groupe.

Une journée de restitution

Le 19 mai 2022 a constitué un grand moment…l’heure de la restitution était venue,  sur une vraie scène et devant un vrai public. Un autre lycée du territoire allait restituer son travail également, permettant ainsi un échange entre pairs.

 

Le matin, les jeunes ont pu visiter la SMAC l’Autre Canal : les deux scènes, les coulisses, les zones techniques, échanger avec les techniciens son et lumières, les raiders ou les chargés du public.

 

Une loge d’artistes leur a été attribuée et ils ont pu se préparer, commencer à s’échauffer ou répéter. En début d’après-midi, a eu lieu une dernière répétition sur la grande scène de la structure : essais voix et instruments, scénographie et jeux de lumières ont été calés par les professionnels de la SMAC.

Le concert a débuté par les deux chansons créées par les jeunes de Château-Salins puis, Gueule de Louve a pris le relais, avant la restitution de l’autre lycée et le concert de l’artiste les ayant accompagnés. Des captations d’images ont été réalisées par un professionnel qui donnera lieu à une vidéo restitutoire prochainement.

Un partenariat avec la SACEM GRAND EST

En parallèle, des médiations ont eu lieu dans l’établissement, avec la présentation de la SACEM, ses fonctions, son rôle, aussi bien dans la création, que dans le soutien des auteurs, compositeurs, éditeurs et de celles et ceux qui diffusent de la musique.

 

De plus, dans le cadre pédagogique, deux classes de la filière technologique « sciences et technologies de l’agronomie et du vivant » ont pu bénéficier de l’intervention d’Estelle Vovard, adjointe au Délégué Régional de la Direction Territoriale de la SACEM, située à Nancy, et ont pu ainsi découvrir l’ensemble des métiers de la musique et l’origine des musiques diffusées au quotidien.

Quel écho chez les jeunes ?

Les jeunes ont été ravis de cette expérience, des moments passés ensemble. Pour la plupart cela a représenté un vrai défi qu’ils ont su surmonter en formant un groupe soudé, dépassant une à une leurs limites. Seule une élève n’a pas franchi le pas de monter sur scène.

 

Tous ont saisi la chance de pouvoir imaginer, créer, composer et interpréter ces deux chansons dans un tel lieu accompagnés de professionnels. Durant cette journée et ces instants magiques, ils ont su restituer le travail fourni toute l’année et ressentir le plaisir d’être reconnus à part entière, comme auteurs, compositeurs et interprètes de leurs créations.

 

L’aventure FAM a été une belle manière de répondre aux objectifs de l’Education Socioculturelle, d’une part en proposant un projet d’éducation artistique et culturelle, d’autre part, en favorisant la collaboration entre l’association des élèves, les Assistants d’éducation, les enseignants et les acteurs culturels du territoire.

Reste à confirmer le fait que cette aventure contribue aussi au dynamisme du club rock de l’association ELYCS au cours de cette nouvelle année scolaire.


en savoir + 

le dispositif Les Fabriques à Musiques :  https://aide-aux-projets.sacem.fr/actualites/les-fabriques-a-musique/les-fabriques-a-musique—presentation

 

Partenaires et soutiens financiers

SACEM et ELYCS (ALESA de l’EPL du Val de Seille)

 

+ d’infos 

Lorraine PHILIPPE, enseignante-animatrice, EPL du Val de Seille – lycée agricole de Château-Salins –  lorraine.philippe@educagri.fr