Sieste sonore

Avec les élèves de Première bac professionnel Aménagement paysager et les adultes stagiaires du Prestils, chantier d’insertion de l’EPL d’Albi-Fonlabour

Interroger notre part de sauvage

Ce projet avait pour objectif de mettre en lumière le rapport à la nature que nous entretenons sous ses aspects les plus intimes et sensibles.

 

Le son s’est imposé comme un médium intéressant car il laisse la liberté à chacun de construire par l’imaginaire les images de son choix.

Raconter sa nature par le son

Les élèves ont travaillé avec un artiste sonore, David Lataillade selon deux directions.

 

Un premier axe du projet était orienté vers l’enregistrement de sons dans la nature.

 

Un deuxième axe visait à recueillir les témoignages sur le vécu de la nature des adultes salariés du chantier d’insertion de l’EPL du Tarn. Ce chantier d’insertion est organisé autour de cultures en maraîchage biologique.

A l’écoute du compost sonore

La valorisation du travail sonore a eu lieu lors d’une journée à la Médiathèque Pierre Almaric d’Albi.

 

Les élèves ont d’abord réalisé un aménagement paysager du hall de la médiathèque, puis ont proposé deux siestes sonores dans la journée (11H15 et 14H).

 

Ces deux siestes sonores ont allié les témoignages des adultes du chantier d’insertion et les sons enregistrés dans la nature pour proposer au public de la médiathèque un grand plongeon sensible et intime dans notre part de sauvage.


Partenariats et soutiens financiers
L’EPL du Tarn – chantier d’insertion/CFPPA, le Frigo et la Médiathèque d’Albi

 

+ d’infos
Guilhem Bonnefous, enseignant en Education Socioculturelle, Lycée agricole d’Albi-Fonlabour, guilhem.bonnefous@educagri.fr

Jonathan Dassonville, responsable du chantier d’insertion, jonathan.dassonville@educagri.fr